Domaine d'Opale Escayrac / Estaing / BlackFox


C'est ici que demeurent Olympe_ ainsi que sa famille
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:33

Olympe_ a écrit:
      «Grimace, Made in Olympe ! » - Pensée d'Olympe.



    Et encore un blanc !
    Mon dieu, il devait être payer pour ça !
    Quoi que là, la jeune femme avait le temps de choisir et de bien formuler ses questions. Car oui, elle avait fait une gaffe juste avant en parlant de sa femme. Enfin, c'était lui qui en avait parlé ! Mais elle avait évoquée le sujet. Quoi que non en faites. C'était de sa faute à LUI ! Point.
    Mais en y réfléchissant, la petite blonde avait parlée également de son sujet qui fâche, à elle. Ses parents. Car oui, elle détestait parler d'eux.
    Elle ne supportait pas ça. Autant son père qu'elle voulait éloigné d'elle, autant sa mère qu'elle détestait de l'avoir délaissée.

    Mais le silence se brisa enfin, et elle l'écouta tranquillement, haussant les sourcils. Dix ans... Non mais, DIX ANS QUOI !
    Il était impossible pour elle de s'imaginer rester dix longues années toute seule. Quoi qu'elle trouverait le moyen de blablater toute seule. La preuve, cela faisait une petite heure qu'elle était en compagnie de Meadow, et elle trouvait toujours quelque chose à dire.
    A ce propos, elle trouva un peu bizarre le long silence qui s'était alors installée, et elle se sentait... Observée. Vraiment, observée, pas du genre à regarder genre vite fait, non non.
    Elle releva alors son visage de porcelaine, et surpris le brun entrain non pas de la regarder, mais de la dévorer du regard.
    Hum.. Comment réagir pour le coup ? Lui faire une grimace, puis rire, ou lui demander pourquoi il la regarde comme un loup affamé, et risquer de le vexé une bonne fois ?
    Hum, bon bah solution de facilité.
    Elle se mit à loucher, mais vraiment bien loucher, puis elle tira langue doucement, dans une grimace... Mignonne. Ah mais si si, mignonne !
    Elle resta l'espace de deux secondes comme ça, avant de remettre ses yeux normaux, sa langue rentré, et de rire doucement, de son petit rire cristallin.


    -Pardon, mais vous auriez vu votre tête, j'étais obligée de faire ça !

    Elle continue de rire encore un peu, avant de reprendre doucement son sérieux.
    Après tout, une grimace ne fait jamais de mal à celui qui la fait, et celui qui la regarde.
    Dans un élan, la jeune blonde retira la chemise de Meadow qu'elle avait alors garder sur son dos, puis lui mis sur les genoux, un peu plus chaude, et plus sèche aussi.

    Olympe releva ses azurs vers lui, souriante.


    - Et vous avez fait quoi pendant 10 ans ? Je vous crois hein, mais 10 ans tout seul, ca doit être un peu long et pesant non ?

    Son regard se détourna de nouveau de Meadow, pour se poser pour sa besace qui n'était pas loin. Elle avait faim maintenant. Très faim. Une genre de faim qui vous fait gargouiller le ventre à en faire réveiller un sourd.
    Se levant alors, elle alla chercher ses affaires près du tronc pour revenir s'installer près du brun silencieux. Je vous le dis, c'est pas un sac qu'elle a, c'est un vrai fourre-tout...
    Fouillant juste un peu, elle sortit une assez grande miche de pain, du genre croustillante à souhait, et sortit également sa dague qu'elle avait planqué au fond de son sac. Elle sortit ensuite à coté un linge tout propre et l'étala par terre, avant de mettre la miche de pain dessus et d'en couper la moitié, bien droite.
    Oui, la jeune Italienne aimait la précision. Surtout niveau cuisine !

    Elle se rasseoit en tailleur près de Meadow tranquillement, prenant un bout de miche de pain et lui tendant, souriante.


    -Pardonnez, j'ai un petit creux. Tenez ! Je n'aime pas manger devant les gens sans au moins partagé !

    Olympe lui offrit un agréable sourire avant de sortir une mandarine et une pomme de son sac, pour la glisser sur le linge.
    Elle se décida enfin ensuite de prendre son bout de miche de pain et de grignoter doucement, silencieuse. Car oui, quand elle mange, faut la laisser tranquille !


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:34

Meadow a écrit:
Quand on est bizarre, c’est rassurant de ce dire qu’on n’est pas le seul !

Quand l’angelot leva son fin visage vers lui, elle lui fit une grimace bizarre et se mit à rire ! C’est quoi cette fille ? Sérieux ?

Et encore ! Elle lui fit une réflexion sur sa tête… Nan mais ça allé plus là !! Plus bizarre tu meurs !!

A peine lui avait-elle rendu sa chemise, qu’il la remit autour de son bras, par précaution …

Elle le croyait ? C’était déjà ça. Ce qu’il avait fait ? Il avait déjà répondu pourtant. Il vit, que dire de plus ? Elle aimer poser plusieurs fois la même question ?

Il détourna son sombre regard, qui n’avait pas eu l’effet « gênant » souhaité sur la Damoiselle ! Oui bien sur ces dernières années l’avait un peu « abimé » mais bon, il n’avait pas eu trop de mal a s’y habituer. Et bon, seul était un grand mot.

La jeunette se leva.

Après tout, la forêt l’entourer. Elle abriter bien des choses, suffisait d’ouvrir les yeux.
Le vent, les ruches, les oiseaux, l’eau qui coule, le bruit des sabots d’une biche passant par là…
C’est sur il ne parlait pas aux arbres ni aux rochers ! Mais ça lui convenait.
De toute façon il n’aimer pas parler.
Et au moins, quand il voulait être au calme il n’avait pas de soucis !

Au final il avait plus de mal, à traverser le village pour aller à la taverne que de rester ici en paix.

Il faut dire qu’il était un peu masochiste le bucheron !

Parce que bon, ouais ça lui fessait quelques fois un peu mal de penser à tous ses bons moments passés en compagnie de tel ou tel personne. Mais on se refait pas !

Ce qui lui manquer le plus, ça rester la présence d’une femme à ses cotés.
M’enfin, là pour le coup la brute était servit !

Elle se rassit, lui tendant un bout de pain. Pourtant il n’avait pas vraiment faim… Et il savait que manger de suite ça serait vomir à coup sur !

La douce commença à manger, en silence. Il posa le bout qu’elle lui avait donné, au risque de la vexer. Mais il s'en foutait.

Il ne savait vraiment pas quoi dire, de nouveau.
Au moins tant qu’elle mange elle ne lui parle pas… Et il compter bien la laisser pour qu’elle reste silencieuse ! Il avait du mal à répondre à ses questions, qui pourtant semblait simple.

Il secoua légèrement sa grosse tête. Avança sa main gauche jusqu'à son visage et rongea un de ses ongles.
Il avait l’impression qu’il n’aurait pas dût être là, à ce moment précis.

Il soupira, encore. Le temps s’écouler lentement.
Il ne voulait pas s’attaché à cette petite fragile. Parce que, mine de rien, c’est qu’il avait un cœur l’animal ! Et rester avec elle ne le déranger pas, c'est bien ce qui l’inquiéter d’ailleurs…

Il avait toujours été bien plus grand et plus épais que la moyenne des autres hommes, ce qui lui avait causé une jeunesse assez difficile.
Ne contrôlant pas toujours sa force, il avait tendance à être brutal sans même le vouloir.
Avec les années, le recul, il comprenait bien pourquoi on pouvait le détester ! Mais il avait gardé une sorte de crainte, peur de blesser malgré lui. Surtout après ce qu’il avait fait à Léona.

Léona…

Un frisson le parcourut, secouant sa peau épaisse.
Il avait promit.
Il ne blesserai plus une femme innocente.
Alors rester avec la jeune noble devenait dangereux pour elle …

Il fronça les sourcils, son regard se perdant dans les feuillages de la forêt.
Bien qu’il préfère marcher de nuit, il lui demanda :

-Quand vous aurez fini, j’vous ramène a vot’frère Mam’zelle ?

Cette question le blessa presque, il ne voulait pas la ramener… Mais au fond il le savait, il le devait.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Ven 19 Juil - 16:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:35

Olympe_ a écrit:


      «Olympe, ou comment faire la chiante, tome 1.» - Pensée d'Olympe.



    G rignottant tranquillement son morceau de pain, elle resta très silencieuse, toute pensive. Ses pieds se balançaient doucement de gauche à droite comme une petite fille, car oui elle n'avait pas perdu ses habitudes. Cela avait encore un coté mignon, petite fille sage qu'elle arborait très très très souvent, pour ne pas dire tout le temps, une fille que l'on aurait pu protégé les yeux fermés.
    Mais elle remarqua le geste de Meadow. Il avait reposé le pain. Boh, il n'avait pas faim, c'est tout, ça arrive.
    Néanmoins, en rien cela l'a vexa. Au contraire.
    Elle avait proposée, il n'était pas forcément obligé d'accepter la nourriture.
    Mais en tout cas, ça ne lui retira pas son appétit, si je puis dire. Car à peine fini sa miche de pain, qu'elle enchaina avec sa mandarine. Olympe adorait les fruits. Elle en mangeait tout le temps, à toute heure.  
    Elle préférait à la limite manger que des fruits, que de la viande par exemple. Elle est bizarre hein ?

    La question de Meadow ne mit pas longtemps à sortir, en tout cas moins longtemps pour briser le silence que les minutes d'avant. Et d'ailleurs, sa phrase la fit hausser les sourcils, et regarder le brun à deux fois.
    Mais il était sérieux en plus ?!
    Là, sur le coup, elle avait vraiment l'impression de le déranger. Quoi qu'il ne lui a pas dit clairement. Mais m'enfin...  Tout le même !

    Elle se leva doucement en s'étirant, ayant fini de grignotter, puis se retourna de nouveau vers Meadow, souriant un peu.


    -Non non. J'ai fini, mais on a le temps !

    Le regard de la mini fille de Marquise se ballade vers les feuillages tranquillement.
    Elle n'avait pas encore visité les environs, du moins, elle n'avait pas fini son exploration. Et le soleil était encore haut dans le ciel. Elle ne risquait rien avec lui.
    Une idée lui vient alors, et c'est à ce moment précis que la jeune femme regarda le brun solitaire, un énorme sourire malicieux aux lèvres.


    -J'ai envie de me ballader. On y va ? S'il vous plaît, dîtes oui ! J'adore me promener, j'aimerais bien que vous me faites découvrir les environs !

    Elle vient alors près de lui, plutôt même devant lui, et elle lui attrape délicatement sa grande main gauche avant de tirer dessus comme elle peut, voulant qu'il se relève, un énorme sourire aux lèvres de la jeune femme.

    -Allez s'il vous plaît ! Pi vous êtes lourds, vous m'aidez pas là !


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:35

Meadow a écrit:
Se balader ? Cette fille se dit perdu, sans compter qu'elle rencontre un fou mais elle veut se balader ?

Elle avait le chic pour le déstabilisé ! Elle lui prit la main, tira. Il ne bougea pas d’un pouce. Forcément. Un chaton s’attaquant un bœuf ferait le même effet de gabarits… Il la regarda. Si petite, même debout devant lui, assis, elle lui paraissait naine !

-Sérieux…


Lourd ? Mais non … Un monstre de cette taille avait juste forcement un poids qui coïncider. Surtout qu’il était pas maigrichon l’animal !
Il soupira, oui il soupire souvent. Il la regardait avec un air amusé. Il avait presque l’impression qu’elle apprécier sa présence, elle aussi. Et ci c’était le cas ? Peut être ce pour ça qu’elle voulait qu’il l’emmène en « balade » ?
Il ne lui demanderait pas bien sûr, lui-même n’aurait pas répondu à ce genre de question…

Il se leva alors. Il était raide un peu, mais qui s’en soucier ? Une fois debout il ne lâcha pas sa main. Il regardait son visage. Sérieux … Comment peut on être si belle ? Il voulait se la graver en mémoire.

De la forme de ses yeux, en passant par son nez, jusqu’au contour de ses lèvres. C’est comme ci tout d’elle l’attirait. Et enfin, il s’arrêta plus longuement sur ses yeux. Il y lisait une joie de vivre, sans crainte. Et aussi un petit quelque chose qu’il ne put déterminait. De la gêne peut être ?
Comme il aurait voulu ses perdre d’avantage dans ses yeux d’un bleu si beau et si pure !Il se noierai volontiers dedans si il pouvait les voir pour toujours. Mais il ne voulait pas non plus l’effrayer, enfin plus maintenant.

Il sourit, un de ces fameux « vrais sourires ».
Elle allait lui manquer, ô ça oui ! Alors autant profiter qu’elle n’était pas encore partit pour lui faire plaisir…

Ce fût une des rares fois de sa vie qu’il avait envi de faire plaisir à quelqu’un. Elle voulait se balader ? Il la porterai lui même si elle était fatigué ! Enfin ne nous s’emballons pas… Faut pas oublier qu’elle lui a charcuter sa jambe quoi !

Il avait envi de rire, c’était nerveux bien sur ! Mais il arriva quand même à ce contenir.

Après quelques minutes passé ainsi à l’admirer, il lui rendit sa main. La belle désirait elle voir quelque chose en particulier ? Bah y’avais pas grand chose dans le coin. Il regarda autour de lui. Où l’emmener..? Mais une idée lui vient.

Où qu’il aille il saurait se retrouver, alors autant la laisser prendre la direction qu’elle voulait. Et si elle avait des questions il serait juste la, derrière elle.

-Si z’avait des questions chui là, sinon ouvrez la marche.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Ven 19 Juil - 16:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:36

Olympe_ a écrit:


      «Promenons dans les bois, tant qu'il est encore tôt ! » - Pensée d'Olympe.



    Ouff ! Et bah enfin !
    Il s'était enfin décidé à se lever. Car après tout oui, il était assez lourd. Et elle le tirait vraiment. Mais pas non plus de toutes ses forces. Juste assez pour lui faire comprendre qu'elle avait envie qu'il se lève à son tour.
    Et c'est ce qu'il avait fait, sans broncher en plus.
    Cela était d'ailleurs agréable. Il n'avait si soupiré, ni grogné, non non rien. Juste, il l'avait regardée avec un sourire amusé, du genre « Je ne suis pas lourd, c'est toi qui est trop frêle. ».
    Et le voilà alors debout devant elle, toujours sa main dans la sienne. Elle baissa ses yeux d'ailleurs, en l'espace de quelques secondes, afin de voir un peu la taille de leurs mains liés. Il était d'ailleurs horrible de remarquer que la main de Meadow faisait la triple de la sienne, et qu'elle était vraiment toute petite comparé à lui. Sérieusement, il ne lui aurait suffit que de serrer sa grosse main pour que celle d'Olympe se broie littéralement.
    Pour le coup, la petite Italienne remonta ses perles d'azurs vers les prunelles limite noir du solitaire, curieusement. Mais qu'elle n'a pas été sa surprise lorsqu'elle vit qu'il l'a fixé, d'une sorte qui n'était pas franchement désagréable.
    Et on n'y échappe clairement pas, au rougissement visible à dix kilomètres. Ce genre de rougissement qui pourrait vous faire tomber le plus viril des hommes, même le plus cruel d'entre eux. Ah, la jeune femme n'est déjà pas devant...?  
    Les yeux des deux jeunes gens se fixent encore et encore, quelques secondes, puis des petites minutes.
    Elle peut alors lire dans les yeux du brun de la tristesse. De l'angoisse. De la peur aussi peut-être ? Oui sûrement. Mais quel peur ? Peut-être aussi... de la colère. Mais une lueur dans les yeux du ténébreux qui n'était pas là encore quelques instants. Des sortes de petites étoiles, toute mimi.
    Et là, il se mets à lui sourire. Et l'on pouvait distinguée que c'était sincère. Le même sourire, qu'il y a encore quelques minutes, avait ravagé un peu l'esprit de la jeune femme. Ah bah oui, ca arrive, même aux petites âmes innocentes.

    Puis il lui relâcha alors la main, et elle détourna le regard de nouveau, rougissante encore.
    Il faut dire, jamais un homme ne l'avait jamais regardé comme ça. Jamais ! Sinon, il aurait été clair que si Geoffrey aurait vu ça, l'individu n'aurait pas fait long feu.
    Elle écouta alors la phrase de Meadow, en souriant, puis elle se mit à hocher la tête doucement.
    Le programme était assez plaisant, et la petite blonde avait déjà une autre idée derrière la tête.


    -Je suis d'accord ! Alors euh...

    Olympe Athéna regarda rapidement autour d'elle, avant de ramasser ses affaires par terre, de tout remettre dans sa besace, et de faire quelques pas au hasard droit devant elle.
    Oui, pourquoi après tout ? Si il habitait vraiment dans la forêt, il saurait ou ils se trouvent, donc il saurait ou aller au cas ou ils s'enfoncent trop dans la forêt, à l'heure ou il aura décider de la raccompagner à son frère.
    Se retournant alors vers Meadow, elle lui fit un très beau sourire.


    -Bah alors, vous venez ?

    Elle se retourna de nouveau et entreprit une marche calme, et tranquille. Il faut dire, ils avaient un peu de temps devant eux.
    Et la jeune femme voulait un peu profiter de compagnie masculine autre que son frère, sans se faire houspiller par ce dernier. Bien qu'elle n'avait peut-être pas choisit le meilleur des hommes.
    Elle n'avait pas peur de lui, mais elle avait pour lui un ressentit bizarre. Elle sentait qu'il dégageait une sorte de détresse, de tristesse. Peut-être la disparition de sa femme qui le rendait ainsi ?
    Oui sûrement.

    Elle entendait les pas du géant derrière elle, et de ce fait, s'installa un sentiment de confiance. Elle se sentait en sécurité avec lui.
    Oui bon... il n'avait sûrement pas l'air d'être aimable pour une personne qui le croise en une fraction de seconde, mais au fur et à mesure qu'on le côtoyer, cela allait un peu mieux. Mais en faites, c'est la jeune Olympe n'avait pas tellement le choix, elle était vraiment perdue, mais bon, la présence n'était pas si désagréable.
    Des feuilles craquaient doucement sous ses fines petites bottes, tendant que derrière elle le colosse marchait sans rien dire. Pour pas changer grand chose, on va dire.


    - Il y a beaucoup d'animaux dans cette forêt ? Non pas que j'ai peur hein, n'allez pas croire ça, mais … Je n'ai pas envie de finir dans l'estomac de l'un d'entre eux.

    Elle continuait d'avancer, tandis que sa phrase venait de la rattraper, et qu'un craquement de branche assez sourd se fit juste à gauche d'eux.
    Dans un bond et un sursaut, la jeune Italienne se recula pour se taper le dos contre le torse de Meadow, grimaçant un peu sur le coup de passer pour une peureuse.
    Relevant alors ses yeux d'azurs vers lui, elle sortit un sourire bête, et gênée.


    -Je n'ai PAS eu peur. Ca m'a... juste surpris. Vous voulez pas vous mettre juste à coté de moi au lieu d'à coté ? Car j'ai pas peur, non non, mais... Fin, vous voulez bien ?


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:37

Meadow a écrit:
Le propre de l’homme, c’est son humour débile non ?

En silence, il suivait la jeune blonde. Sa jambe le picotait légèrement, suffisamment pour l’irriter un peu.
En marchant, il avait remis sa chemise, au cas où ils croiseraient des voyageurs. Il avait pris soin de remettre correctement le bout de cape cousu à son épaule droite, de façon à ce qu’il tombe bien devant son bras. Au moins, si la Dame se retourner, ça serait déjà fait… Elle se déplacer lentement, très lentement. Enfin si ça lui plaisait !

Ils continuèrent, en silence. Ah il aimait ce silence ! Juste le léger bruit des feuilles mortes et des brindilles sous leurs pieds, le croassement d’un corbeau un peu plus loin.

La douce voix lui parvient. Et avant qu’il puisse répondre, elle se recula et lui rentra dedans légèrement.
Elle avait l’air si maladroite, quel handicape ! La pauvre… Elle releva ses yeux vers lui. Il leva un sourcil. Non, sérieux ? Elle avait eu peur d’une branche qui craque ?

Apparemment oui, c’est bien parce que c’est une femme qu’il ne dit rien, mais ça lui semblait idiot.

Donc il se mit à coter d’elle, et reprit lentement la route, le temps qu’elle suive son pas.
Il était amusé de la peur de la ravissante créature, mais il ne lui montra pas. Au contraire ! Il voulait lui faire peur pour voir sa réaction, alors le chien qu’il était dit avec sérieux :

-Pour répondre à vot’question, oui ya beaucoup d’animaux ici. Des renards, des loups, des rats, des blaireaux, des gloutons … J’pourrai pas tous vous les citer ! Mais le plus dangereux reste quand même l’ours.
Il continua d’une voix grave, presque menaçante :
-Je sais pas si vous z’avez déjà vu un ours mais laisser moi vous en dire davantage. L’ours est le plus redouble des tueurs qu’on puisse trouver ici. Un coup de pattes, un coup de dents et vous pouvez dire adieu à vot’vie ! Mais ça reste un chasseur. L'ours est habile, puissant, rapide, discret. Et bien que se soit grand, il pourrait en avoir un juste derrière nous qu’on ne le saurait même pas…

Il fronça les sourcils, s’arrêta. Il ferma un œil, le deuxième entre-ouvert pour voir la Damoiselle, et reprit, presque en chuchotant :

-D’ailleurs Mam’zelle, vous ne vous sentez pas comme observer depuis un moment ?

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Ven 19 Juil - 16:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:37

Olympe_ a écrit:
      «Ca, ca s'appelle un homme, dans toute sa splendeur. » - Pensée d'Olympe.



    Le voilà glisser alors à ses cotés, tranquillement, toujours sans un mot, pour changer.
    Et un épais soupire de soulagement s'échappa du corps de la petite femme qu'elle était.
    Cela la rassurait pas mal de le savoir tout prêt d'elle. Si jamais quelques chose venait l'attraper, ou encore autre scène qu'elle n'osait s'imaginer sur sa personne, il la protègerait. Du moins, elle l'espérait. Et il avait intérêt en fait !
    Mais la première phrase qu'il prononça la fit grandement frissonner.
    Fichtre, il le faisait exprès pour lui faire peur, à coup sûr ! Le goujat !
    Comment osait-il ?! Et pffff, non, elle n'avait pas peur, vraiment pas !
    Il ne pouvait pas essayer, ou même espérer lui créer la moindre frayeur chez elle. Humpf ! Il était facile pour lui de reconnaître le moindre bruit d'une forêt, elle, elle avait beau se promener souvent dans ces lieux, mon dieu, mais courrait lorsqu'elle entendait un bruit suspect !
    Non, elle n'avait clairement pas peur. Non non. Juste, elle se méfiait de l'inconnu. Énorme nuance que voici !

    Et là, il lui sort la deuxième phrase, qui glaça le sang de la jeune femme avant de la faire un peu se crisper. Argh, le salaud... il osait continuer.
    Il devait se douter que la jeune femme était naïve, bien qu'un peu maladroite, et pas dégourdis pour un rond. Et le voilà, qu'il lui sort qu'un ours pouvait même être derrière eux sans qu'elle le sache ! Non mais, on est où là ?! Dans une foire ou il y aurait une pancarte : « Ici, se trouve la fille la plus naïve et peureuse. »
    Oh, bien sûr, Olympe essaya de ne pas montrer la GROSSE frayeur qu'elle attrapa tout d'un coup.
    Elle essaya de rester de couleur normal, bien que le blanc commençait à gagner son visage tout entier. Non, elle ne pensait pas à le tuer, elle pensait surtout à l'enterrer vivant de vouloir lui faire peur.
    Bien évidement que ça ne marchait pas... C'est pour ça d'ailleurs, qu'elle n'était pas blanche de visage, ni silencieuse pour une fois. Non, mais non.

    Il s'arrête, elle fait de même pratiquement en même temps. Elle pose alors son regard sur lui, qui semble alors avoir les yeux fermé. Que fait-il ?
    Il lui posa la question limite en murmure si elle ne se sentait pas observé.
    Hou le rustre ! Le goujat ! La brute invétéré ! L'Alcoolique de base !
    Sur le coup, la petite blonde écarquilla les yeux, un peu paniqué.
    Non... Mais non. Juste, si elle se retourne, elle va passer pour une peureuse. Si elle se retourne pas, elle va elle même dans son intérieur, ne pas se sentir soulagée de ne pas se retourner.

    C'est alors qu'elle prit son courage à deux mais, et qu'elle regarda par dessus son épaule, derrière elle. Non, rien, vraiment. Elle passa son regard de l'autre coté, rien non plus. Puis elle fit un balayage avec ces yeux rapidement des environs, avant de grommeler et de retourner ses yeux sur Meadow.


    -Non, je n'ai rien entendu, je n'ai rien vu, il n'y a rien, et il n'y aura rien en travers de notre chemin.

    Elle fit pour repartir, le géant la suivant toujours.
    Non, il était tout bonnement HORS DE QUESTION qu'elle se laisse faire par le ténébreux. Il jouait d'elle, il jouait de ses peurs. Mais en faites, es qu'au fond, n'avait-il pas raison, juste un peu ?
    C'était vrai que maintenant qu'il l'avait dit, elle se sentait un peu observé. Voir bouffer du regard.

    Elle continuait sa marche, tranquillement, jusqu'à entendre un nouveau craquement.
    Et là, elle ne pût absolument pas se retenir d'agripper le bras gauche de Meadow, dans un simple réflexe.
    Sur le coup, Olympe se jura que si elle devenait paranoïaque, elle rendrait la vie dure au brun. Non mais pffeuh...
    Mais à ce moment précis, elle serra juste un peu le bras du géant en le regardant, limite grommelant.


    -J'ai entendu un bruit, mais je n'ai PAS peur. Je n'ai AUCUNEMENT PEUR. Il n'y a rien, dans cette forêt. Hum ? Rien. Vous avez dit ça, pour me faire peur... Hein...

    Pas vraiment rassurée, la jeune Italienne força un sourire, toujours autant pâle, avant qu'elle ne réentendre un craquement de branche juste derrière eux, s'agrippant encore un peu plus à lui. Là, oui, elle avait peur.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Dim 30 Juin - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:38

Meadow a écrit:
La cruauté est un vilain défaut...

Bien qu’elle essaya de le cacher, il vit bien qu’il avait réussit.
Elle avait peur, peut être pas paniqué, mais peur. Si bien qu’elle s’accrocha à son bras ! Ça aurait pu lui faire plaisir s’il au moins il si était attendu. Peut être avait poussé le bouchon trop loin ? C’est la surprise qui l’envahit.

Entendant sa dernière phrase, il sourit. Bien qu’elle avait comprit, elle flipper quand même hein ? Bon à savoir ...

Un autre craquement. Ça ne devait pas aider la pauvre blondinette !
A cet instant même, elle devait s’imaginer tellement de scénario flippant ! Il se demanda comment elle réagirait quand elle aurait comprit qu’il se moquer d’elle.
Elle était pâle, à la voir comme ça, il avait envi de rire !
Non non retiens toi ! Difficile à faire, mais il ne rit pas, du moins pas encore.

Bon il n’allait pas faire durer ça éternellement.
Il avait deviné la présence d’une bête non loin. Pas quelques chose de gros, un truc petit et vu le craquement il se doutait que ça allait passer en courant, au moins aussi paniquer la jeune femme, derrière eux.

Sans même lui laisser le temps de dire un mot de plus, et sans même récupérer son bras, il retourna doucement vers le « craquement ». Il se pencha sur elle. Il était juste au dessus de sa tête, il pouvait voir ce qu’elle voyait. Alors se penchant encore un peu plus vers son oreille, il poussa un bref soupire pour lui dire un simple :

-Regarde.

A peine eu t’il dit cela que quelque chose détala. Une petite fourrure rousse, qui ne resta pas longtemps ! Mais au moins ça prouverait à la Damoiselle qu’il y avait bien des animaux dans cette forêt.

Il se redressa, tout en gardant son visage tourner vers elle, mais il ne tiens plus.
Elle était toute pâle, limite sous le choc. Il ricana bien malgré lui ! C’était plus fort que lui, il n’arrivait pas s’arrêter. Comment pouvait-elle être si naïve ? Franchement, elle n’avait vraiment pas de chance d’être tombé sur lui !

Il s’obligea à se calmer quand même. Il avait été méchant, cruel même, un peu. Elle devait être en colère !!
Mais ça fessait bien longtemps qu’il n’avait pas rit sans être bourrer ! Décidément, elle lui plaisait bien cette jeune femme... Avec son petit coté maladroit et naïf !

Mais il craint, beaucoup trop tard bien sur, que sa petite blague ne lui plaise pas, à juste titre…

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Ven 19 Juil - 16:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:38

Olympe_ a écrit:


      « La mauvaise foi féminine en pleine action, vous y croyez vous ? » - Pensée d'Olympe.



    Il était d'une fourbe horrible ! Et d'une malice, à dérouter Le Sans Nom lui même !
    Il avait bien compris qu'elle avait peur visiblement, mais il ne l'aider en rien. Au contraire, il avait décidé de l'embêter un bon coup, la saloperie.
    Et dès lors, le voilà qu'il l'emmène doucement vers le bruit. Mais... non, non, non ! Mais quel suicidaire !
    Il était d'ailleurs horrible de voir à quel point la petite blondinette palissait à vu d'œil. Son visage était expressif, l'on pouvait y lire chaque pensée qui la parcourait, à toute instant.
    Hum, bin là visiblement.. Elle était limite au bord de tomber dans les pommes.
    Quoi que, il était tellement tordu cet homme, il aurait été capable de la laisser tomber, de la laisser à terre, mais en plus serait repartie comme ci de rien n'était !

    Ils s'arrêtent tout deux, et c'est à ce moment qu'il se mets de nouveau derrière elle. Me semble-t'il qu'elle lui avait dit de se mettre à coté non ?!
    Il se penche un peu, puis elle le regarde du coin de l'œil, jusqu'à entendre son mot, lancé dans un soupire. Que devait elle regarder ?
    Elle eu la réponse ne serait-ce que quelques secondes après, lorsqu'un petit truc tout roux passa près d'elle, très rapidement. Ce qui arracha bien évidement à la petite blonde un sursaut, suivit du « retrouvage » de ses couleurs au visage, soulagée.
    Oui, bien sûr qu'elle l'était. La bête aurait très bien pu être un ours, comme il l'avait si bien dit tout à l'heure, ou même un loup. Un animal que la belle ne voulait en aucun cas voir.

    Meadow se mit alors à rire.
    Mon dieu, qu'il était ridicule le son qu'il nous sortait là... La petite Italienne se mit à grogner discrètement, se disant qu'elle se vengerait. Il est censée la ramener chez elle saine et sauve, pas avec des cauchemars en devenir ou des craintes pour sa prochaine ballade pardi !
    Mais réagir, du genre à le traiter de crapaud, le rendrait que trop bien heureux, et il continuerait à se moquer d'elle, en prime !
    Car bon, une fille de cette taille, comparé à lui, qui le traite de crapaud... Ça avait son charme, mais c'était plus amusant qu'effrayant.
    Et crapaud, était l'insulte la plus énorme qu'elle connaissait ! Et bah oui...

    Les sourcils froncés, et les bras croisés, malgré ce qu'il venait de lui faire, la belle Olympe avait encore sa fierté. Et il était hors de question qu'elle laisse passer ça. Plutôt mourir !
    Du coup, la mignonne le regarda, avec son air hautain, en haussant un de ces sourcils.


    -Humpf. Je le savais qu'il n'y avait rien. C'est vous qui avez eu peur. Franchement, un homme costaud de votre taille, et une femme de ma taille, qui n'a pas peur... Non mais …

    Dans ce genre de situation, la mauvaise foi féminine marchait à chaque fois ! Elle lui tourna le dos, toujours aussi fièrement, tandis qu'elle recommence à avancer, le laissant la suivre. Non mais, quel goujat quand même...
    Comment avait-il osé ?
    Il le savait qu'elle avait eu peur, mais un peu de plus ou un peu de moins de mauvaise fois, après tout, pourquoi ?

    Is continuèrent à marcher, tranquillement, avant qu'elle ne sorte son éventail, afin de se faire du vent, ayant un peu chaud. Cela faisait quelques minutes qu'ils marchaient, et le soleil tapait doucement.
    Une question vint alors dans le crane d'Olympe, et elle regarda de nouveau Meadow, curieuse. Et oui, curieuse, on ne se refait pas.


    -Mais... Comment vous vous y retrouvez avec les animaux ? Je veux dire, chacun à sa façon de se déplacer ? L'on peut apprendre ce genre de chose rapidement ? On ne sait jamais, hein...


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Dim 30 Juin - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:39

Meadow a écrit:
Et bim ! Mais quel mauvais caractère elle avait cette petite !
Mais il s’y attendait, quoi de plus normal ? Enfin de là à vouloir inverser les rôles du mâle et de la femelle…
Elle reprit la route, alors il la suivit. Il resta silencieux. Il n’était pas vexer, il s’avait bien qu’elle avait dit ça pour le moucher, mais bon elle aurait pu trouver autre chose ! Enfin… Il l’avait cherché, un peu.


Il se demanda si elle lui en voulait ? C’est quand même pas possible, pour une fois qu'il voyait une personne en dehors de la taverne il ne pouvait pas s’empêcher de la taquinait. M’enfin, tant pis, c’est fait c’est fait hein !

Elle le regarda de nouveau, alors il fit de même. C’est quel est curieuse la Mam’zelle ! Il lui lâcha d’un ton moqueur :

-Mais oui ça s’apprend en à peine une journée voyons !

Au bien sûr, ça ne le gênait pas de lui apprendre, il aimer partager le peu qu’il savait, mais en une fin d’après midi ça aller être court ! Mais bon il n’allait pas la kidnappé non plus ! Et il repensa au faite qu’il devait la ramener, plus le temps s’écouler et moins il en avait envie.

Bref ! Faut pas penser aux choses qui fâchent.

-Ya pas que la façon de se déplacer Mam’zelle. Un animal c’est pas juste des poils qui bougent.

Il croisa son regard, peut être n’avait il pas était assez clair ? Ça l’exaspérait les détails.

-Sérieux… Faut observer autour de vous. Faut sentir la forêt et la laisser vous accepter. Mais je suppose que vous n’voyez rien hein ? Non, les gens comme vous savent pas comprendre ce genre d’choses.

Il baissa un peu la tête, regarda le sol devant lui, au fur et à mesure qu’il marchait. Il se dit qu’après tout si ça l’intéressait elle restera peut être dans le coin un peu plus longtemps … Il s’en voulait presque de penser ça ! Non mais sérieux, c’est une fille de Marquis quoi !

Il s’arrêta. La regarda. Il en avait marre de penser, de se casser la tête. Comment avait pu t’il pensait qu’elle lui répondrait ? Ou plutôt qu’elle saurait quoi répondre.
Surtout que tout ce qu’il s’imaginait ne se passerai sans doute jamais !
Il soupira. Ça me saoule… Il réfléchit quelques secondes. Il était fatigué. Sa mauvaise humeur refit surface. Bah c’est qu'une des conséquences de l’alcool hein…
Il se retourna, tournant bien volontairement le dos à la jeune Dame et se laissa tomber par terre, s’allongea sur son coter gauche et posa sa tête sur sa main. Il ferma les yeux. Et resta comme ça sans bouger.
Il était chez lui ici après tout, alors pourquoi se gêner de faire ce qu’il veut ?
Il sentait le sol sous lui, il entendait le vent dans les cimes d’arbres, il sentait toutes ses odeurs qui l’entourer. Sérieux… Comment elle pourrait ressentir ça ? C’est peut être bien trop complexe pour une femme.

O et puis, l’ange était si frêle qu’elle n’aurait pas sut le bouger d’un pouce même si elle y avait mis toute sa volonté ! Alors oui, il s’en foutait. Elle pouvait dire ou faire ce qu’elle voulait, il ne bougerait pas. Pas tant qu’elle ne sentirai pas cette petite chose, ce déclique qui fait que vous voulez continuer.

Même si ça devrait prendre la soirée, ou voir la nuit il ne bougerait pas. Et elle si elle voulait partir, il lui indiquerait le chemin à prendre. Oui comme ça, il gardera ses distances.

Il inspira profondément. Rouvrir les yeux, et attendit.

- Prouvez-moi que ça vous intéresse vraiment Mam’zelle. J’ai tout mon temps.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Ven 19 Juil - 17:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:39

Olympe_ a écrit:


      « Quel agressivité en plus ! » - Pensée d'Olympe.



    La ballade se poursuivait tranquillement, tandis qu'elle venait de poser sa propre question, en le regardant.
    Mais la réponse fut... lancer, d'un seul pique. Dans un ton qu'elle n'avait guère appréciée. Qu'avait-il ? Avait-elle fait, ou dit quelque chose de mal ?
    Elle le savait bien qu'un animal n'était pas qu'une petite (ou grosse, à voir de quel animal il s'agissait) boule de poil. La jeune femme se rendait compte surtout que c'était un être qui vivait, comme elle. Mais en rien elle n'avait demandé ça, pour qu'il se vexe.
    La dernière phrase de sa tirade la blessa un peu, pour le coup. Ah... Bien.
    Elle se sentit comme un peu éloignée. Dans le sens ou il ne voulait pas lui répondre, il lui avait dit clairement qu'elle ne comprendrait rien, de toute façon. Du coup, la petite Italienne détourna le regard, un peu tristement. Elle avait peut-être été trop loin.
    Elle était peut-être trop encombrante, trop chiante. Trop curieuse. Ça en était d'ailleurs tout à fait possible. Elle se savait beaucoup trop entreprenante, et son frère lui avait déjà fait la remarque.
    Mais... Elle avait voulu s'intéressait à ce que Meadow faisait, il n'y avait aucun mal là dedans, si?

    La cadette d'Opale d'Escayrac l'entendit bien s'arrêter, et la regarder. Mais elle n'y prêta aucune attention.
    Elle s'en voulait.
    Elle l'avait beaucoup trop embêter, c'était évident. Maintenant, il ne lui adressera plus la parole, il la ramènera chez elle sans rien dire.
    Soudainement, elle entendit un bruit sourd, limite comme ci l'on faisait quelques chose tomber. Et lorsqu'elle se retourna, elle le retrouva dos à elle, allongé. Et bien, y'en a qui ne se gène pas, visiblement. Mais Olympe se mit à penser qu'elle devait se taire, à ce moment précis. Elle l'avait embêté, plus que de raison, alors chut la blonde.

    Elle tenta de s'approcher, doucement, tranquillement, et elle ré-entendit le son de la voix du géant, lui expliquer le pourquoi tout cela l'intéressait. Du moins, lui prouver. Mais, c'était par simple curiosité.
    Elle n'avait derrière toute ces questions, aucune idée mal placé, aucune mauvaise.
    Mais elle se décida à tout de même lui répondre, bien qu'elle soit encore vexée de ce qu'il lui avait dit.
    La mini fille de Marquis alla se mettre devant lui, à une distance raisonnable, avant de s'asseoir en tailleur, réfléchissant déjà à la réponse, avec une petite mine triste.


    - Vous le prouvez...

    La petite blonde n'osa pas le regarder. Elle ne voulait plus le regarder. Il avait touché sa fierté, alors qu'il n'aurait pas dû.
    Elle continuait de réfléchir, avant de lui répondre, le regard toujours ailleurs.


    -Je... Je suis curieuse. J'aime voir des choses différentes, des choses qui ne m'ont pas toujours été donné de découvrir. J'ai envie d'apprendre la vie, l'aventure, la nature... J'ai envie de savoir comment va la vie, en elle même, au lieu de rester cloitrer entre quatre murs comme une cruche, à attendre que mon frère me trouve époux, où cette pièce s'appelle plus communément «Des appartements ».
    J'ai envie de savoir un peu comment vivre lorsqu'on habite dans la forêt, comment se nourrir, comment … Enfin, à peu près tout quoi.


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Dim 30 Juin - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:41

Meadow a écrit:
Elle était venue s’assoir devant lui. Elle semblait triste, ne le regarder pas. Il referma les yeux en écoutant sa réponse.

Il soupira. Elle devait se sentir bien seul pour lui dire de tel chose, à lui un inconnu. Qui était-il pour juger ? Il n’avais jamais vu la façon dont elle était traitée chez elle. Mais si elle ne voulait pas attendre comme ça qu’on la marie, pourquoi ne fuyait elle pas ? Pourquoi n’allait pas faire sa vie toute seule ? Décidément, il ne comprenait pas ces différences sociales !

De nouveau, elle parla. Il sentait une touche d’ironie dans sa voix. Il en était désormais sur, il l’avait blessé. Et pourtant… Elle était là, assise devant lui. Comme si elle attendait qu’il décide de reprendre la route. Peut être avait elle juste peur de rentré seule ? Peut être qu’elle n’osait pas lui demander la route pour partir sans lui ? Peut être attendait elle des excuses ? Trop de questions sans réponses clair. Mais il se dit finalement, qu’elle était (peut être) juste curieuse.
Il n’avait pas envie de s’excuser. Pour quoi faire ?

Il soupira. L’animal savait qu’il n’aurait pas dut lui dire tout ça, c’était déplaisant. Oui la belle posait pas mal de questions et alors ? Elle était comme ça et c’est tout. S’il voulait la suivre, il devrait si habituer et… Là suivre ?! Encore une idée venant de nulle part dans sa tête. Valait-elle la peine de quitter son petit coin de paradis ? Dans sa forêt, on lui ficher la paix. Alors pourquoi tout quitter pour une parfaite inconnue ? Pas envie qu’elle se perde encore et qu’elle tombe sur un autre tordu … Ouais c’est ça, qu’elle excuse ! Mais bon maintenant qu’il y penser ça fessait un moment qu’il n’avait pas vu de paysages inconnus. Il avait une envie folle de découvrir son monde, aussi bizarre et louche.

Il s’imaginait déjà, la surveillant de loin, sans qu’elle ne le remarque. Et pourquoi pas à l’occasion la pousser dans la bonne direction du chantier si elle se perdait de nouveau ? Non mais quel imagination il avait !

Montant ses yeux sur le visage de la belle, il inspira profondément. Bon aller, elle avait rien fait de mal. Mais il n’allait pas s’excuser pour autant ! Ses pensées pouvaient changeaient rapidement, mais il ne voulait pas se contre dire pour autant.

Il aurait voulu lui parler, mais pour dire quoi ? Il n’était pas douer pour ça, il le savait ! Bon bah que faire alors ? Elle le regarder même pas.
Il toussota. Rien. Il se racla la gorge. Elle leva les yeux vers lui. Ah bah enfin ! Il plongea alors ses yeux dans ceux d’en face, et au lieu de parler pour ne rien dire, simplement, il sourit. Un sourire légèrement timide mais qui voulais aussi dire « Bref, passons ».

Elle ne savait peut être pas observé mais elle avait passé la première épreuve haut la main : elle venait de lui prouver qu’elle n’était pas une simple noble, il lui trouvait un coté caché, un peu sauvage, qu’il voulait réveiller.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Dim 30 Juin - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:41

Olympe_ a écrit:
      « Arrêter de faire la tête, c'est la base. » - Pensée d'Olympe.



    Le silence s'était installée de nouveau, et c'est une petite blonde toute pensive qui était là, en face du brun, tout autant pensif et silencieux.
    Elle s'en voulait en faites de ce qu'elle lui avait dit, mais après, il est vrai qu'il l'avait cherché.
    Elle n'avait fait que se « défendre », et lui prouver qu'elle avait un peu mal.
    Olympe l'entendit toussoter mais elle n'en fit rien en échange. Non non, il ne captera son attention comme ça. Elle avait ce coté rancunière qui ne l'a quitté pas.
    Elle l'entendit alors se racler la gorge, comme pour dire « hé pssssit, regarde moi, je suis encore là tu sais ». Et de là, elle le regarda. Il était toujours allongé, mais il l'a fixé.
    Les yeux dans les siens, elle adorait le coté ténébreux de l'homme. C'était assez différent des autres hommes. Il y avait d'ailleurs quelques chose dans le regard sombre qu'elle n'aurait su detecter. Une petite étincelle brillante. Elle n'avait jamais vu ça avant, mais ca l'intriguait. Mais évidement, elle n'en dirait rien au principal concerner. Lui dire «  oh au faites, vous avez des étoiles dans les yeux quand vous me regardez » était un peu.. bizarre.
    Et de là, il lui fit un sourire, faisant comprendre qu'il voulait passer à autre chose. La blonde fit un sourire. Il savait se faire comprendre en tout cas, même en étant pas bavard. C'était peut-être ça après tout, son atout ? Car, comme elle avait toujours dit « les paroles peuvent mentir, pas le regard, car c'est le reflet de l'âme. ». Si si, elle est poétique la petite blonde.

    Elle était de nouveau en confiance.
    Et c'est pour ça, qu'elle se rapprocha de nouveau de lui, un peu plus souriante.
    Elle n'allait pas rester fâcher contre lui quand même jusqu'à ce qu'il l'a ramène chez elle, fallait pas pousser. Déjà qu'elle ne pourrait bientôt plus profiter de lui, mais bon.
    Quoi qu'une idée lui vint alors. Pourquoi pas lui demander de suivre le petit groupe par la suite ? Il ne dirait peut-être pas non, après tout. Car de toute façon, elle trouverait tout les bons moyen de le faire venir avec elle. Foy d'Italienne !


    -Dites... Je peux poser une question un peu nulle ?

    Il était évident que de toute façon, même si il disait non, elle la poserait quand même.
    Du coup, elle se lança.


    -Vous savez manier quels armes ?

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Dim 30 Juin - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:42

Meadow a écrit:
Tout en lui rendant son sourire, la belle s’approcha un peu. Il baissa les yeux. Alors qu’il profitait un peu de ce moment tranquille, elle lui reposa une question. Mais pourquoi tant de questions inutiles ? Elle aimer la grosse voix de la bête ou quoi ? Surtout que là, la question était bizarre, elle avait quelqu’un à faire tuer ?

Il ne savait pas trop quoi répondre. En principe, une arme c’est fait pour se battre. Et le peu de fois où ça lui arriver il utilisait ses poings… Et, encore ce n’était que pour se défendre en cas de problème.
Oui, il avait ses « instruments » de travail. Il aimer tirer un oiseau de temps en temps mais il sortait trop rarement son arc. Et sa hache lui servait plutôt pour couper du bois, pas des gens ! Alors pouvait-on considérer tout ça comme des armes ?

Il fronça les sourcils tout en réfléchissant à ce qu’il pourrait lui répondre. Quelle idée elle avait de lui poser toutes ses questions ! Là franchement il sécher. Que dire ? Il n’aimer pas se battre, alors pourquoi parler d’armes ? Elle ne se sentait pas en sécurité avec lui malgré sa taille imposante ? Il se sentait vexer, un peu, au fond de lui…
Si elle voulait être protégée par quelqu’un d’armée, elle n’avait qu’à pas partir seule pour faire sa promenade !

Cette fille avait le chic pour trouver ce qui l’énerver !
Enfin, il faut dire qu’il s’irriter facilement aussi. Il s’assit, bien en face de la Damoiselle. Courbant un peu son dos pour paraitre moins «énorme », il ne la lâchait pas des yeux.
Il aimer la regarder, c’est vrai, mais c’était plus une façon pour lui de voir sa réaction à chaque mot qu’il prononcerai.

-Vous-avez peur Mam’zelle ? De pas être bien défendu si on se fait attaquer j’veux dire.

Il n’était pas le genre de type à qui on cherche des ennuis. Il aurait cru qu’elle l’avait deviné ! Mais apparemment non. Il fronça les sourcils. Peut être n’était ce pas suffisant ? Il baissa la tête, que dire de plus ? Il voulait la rassurer si elle ne l’était pas… Mais il n’allait pas lui mentir. Il ne savait pas faire ça.

-Chais pas si on peut qualifier ça d’arme vu que je l’utilise pas contre d’autres personnes… Mais chais manier ma hache, comme tout bucheron. J’aider mon père quand j'étais gosse. Sa voix se brisa.
Il s’éloigner du sujet, parler trop. S’énervant tout seul. Oui il détestait parler. Il releva ses yeux vers elle avant d’ajouter, comme pour la rassurer

-Si ça peut vous faire plaisir d’entendre ça, je vous ramènerai en bon état à votre frère. Même si je dois risque ma vie pour ça.

Il avait pris un ton sérieux, trop peut être ? Il savait que dans ce genre de bois le danger pouvait surgir sans qu'on s'y attende, mais quand même.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Ven 19 Juil - 17:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:42

Olympe_ a écrit:


      « Han, que c'était mignon ! » - Pensée d'Olympe.



    Calmement après sa question, elle le regarda se redresser et s'asseoir en face d'elle, alors qu'il semblait réfléchir.
    Sa question n'était pas bien difficile pourtant. Quoi qu'il réfléchissait peut-être à quels armes il avait déjà utilisé. Quel apprentissage avait-il suivit. Car après tout, il avait l'air d'avoir de l'âge, il n'était sûrement pas facile de se souvenir de tout ce qu'on a appris étant enfant. Du moins, sur ce coté là, la jeune femme n'avait aucun problème. Elle avait une très grande mémoire, au plus grand damne de certaines personnes.
    La première phrase qu'il dit eu pour effet de faire sourire la jeune femme. Mais non, elle n'avait pas peur, mais il fallait bien qu'elle trouve quelque chose afin de faire la conversation.
    La deuxième phrase qu'il prononça alors la fit se mettre à penser. Son père... Pour un homme qui n'aimait pas parler, le voilà entrain de parler d'un proche parent. Ce qui l'étonna un peu d'ailleurs.
    Olympe regarda Meadow, et s'imagina un peu le père qu'il avait eu. Un bucheron, avait il dit ? Apparemment, autant le père et le fils l'était.
    Donc à présent, la jeune femme savait que le ténébreux était bucheron. Sympathique travail, si le petit ange n'avait jamais vu de vrai bucheron avant, et bien là, voilà, elle en a un juste sous les yeux. Et d'ailleurs, elle avait pu remarquer à quel point il était fort. Ceci explique donc cela.
    Et la dernière phrase qu'il prononça fit un peu froncer les sourcils de la jeune femme, sur l'instant. Hum, pardon ? Avait-il bien dit « Même si je dois risquer ma vie » ?
    Était il protecteur à ce point là, ou avait-il dit ça, comme des paroles en l'air ?

    Les yeux de la jeune femme glisse alors sur le visage de Meadow, avant de venir s'incruster dans ses yeux. Es que ces paroles étaient sincère ?
    Elle laissa ses yeux quelques instants dans les siens, avec un léger sourire, amusée de sa phrase tout de même. Puis elle finit par lui faire un énorme sourire, se callant bien assise.


    -Oh... Vous êtes bucheron alors ? C'est bien comme travail ça ! Je comprends alors pourquoi vous avez un torse comme ça, vous avez du travailler dur pour arriver à un tel résultat !

    Elle reprit de nouveau son éventail et joua un peu avec, toujours un sourire aux lèvres. Ce qu'il avait dit plus tôt l'avait touché.
    Elle avait déjà entendu cette phrase sortir de la bouche de son frère, ou de son propre père. Mais jamais d'un autre proche d'elle. Enfin... si, son précepteur, Hadryan. Mais lui, ça se comprenait, car il l'avait sous sa responsabilité, et puis... il était fou d'amoureux d'elle.
    Relevant ses yeux d'azurs vers lui, elle reprit le fil de ces questions/réponses.


    -Mais sinon... non. Je n'ai pas peur. Juste, ma curiosité m'atteint toujours, et je pose souvent des questions sans vraiment y réfléchir. Mais... C'est gentil de vouloir me protéger, au péril de votre vie. Je ne pense pas que vous en aurez besoin, mais.. c'est gentil.

    Dans un sourire, elle finit par se relever et de s'étirer, reprenant sa besace, avant de regarder Meadow, toujours assis.

    -Je suppose qu'il est inutile que j'essaie de vous relevez moi même... Vous voulez bien me ramenez auprès de mon frère ?

    Elle arrêta sa phrase ensuite. Car elle allait rajouter qu'il faudrait qu'elle lui pose une question, mais … laissons faire le suspense, un peu, de temps en temps.


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Dim 30 Juin - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:43

Meadow a écrit:
Le fait qu’elle plonge ses yeux dans les siens lui fit reprendre un peu confiance en lui. Elle n’avait pas l’air d’avoir peur, c’était donc juste une simple question ? Il s’était encore imaginer tout un monde sans raison ? Bah ce n’était pas la première fois que ça lui arriver de prendre les choses au premier degré.

La phrase qu’il entendit ensuite le fit légèrement sourire. Un torse comme ça ? Pourquoi t’avais jamais vu de travailleur ? Il la regarda jouer avec son éventail. Il aurait aimé savoir ce qu’elle pensait à cet instant précis.
Il écouta la suite. Ah bah voila elle était juste très curieuse… Mais du coup il se sentait gêner, bien sure il avait pensé ce qu’il avait dit, il n’aurait pas pu la laisser se blesser ou se perdre ! Mais bon ça il aurait préféré qu’elle ne le sache pas… Sérieux. Il parler trop, beaucoup trop !

Un peu gêné, il la regarda se lever, s’étirer. Quoi maintenant ? Déjà ? Et dire qu’il y a un peu plus d’une heure il aurait tout donné pour qu’elle se sauve en courant !

Bon bah quand faut y aller, faut y aller ! Il se leva donc, un peu dégouter quand même. Il commençait à s’attacher malgré lui a cette petite blonde et ça lui fessait plaisir de voir quelqu’un. Bien quel soit trop curieuse. Après lui avoir demandé où devait se trouver son frère, ils se mirent en route.

Il voulait se dépêcher de voir le frère en question, pour que la jeunette soit heureuse de rentrer et qu’elle parte sans se retourner. Ça serait surement moins douloureux que de faire trainer les choses. Il avançait d’un bon pas, bien qu’il entende les petits pieds se presser derrière lui. Il aller trop vite ? Bah au moins comme ça elle serait contente d’être rentré. Il était troubler, mais voulait le cacher. Une fois que le petit groupe de la jeune femme serait en vu, il partira, sans rien dire. Ça lui semblait une bonne idée. Il ne voulait pas parler.

Pourquoi ça me touche autant ? C’est n’importe quoi…

Plonger dans ses pensés, il crut ne plus entendre les pas de la belle. Il risqua un regard pour voir si elle le suivait toujours. Elle était là. Bien malgré lui, on pouvait lire sa déception sur son visage. On entendait quelques personnes pas loin. La route touchait à sa fin.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Dim 30 Juin - 16:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:44

Olympe_ a écrit:

    Il s'était alors levé, et avait donné le pas prestement, limite en courant pour la jeune femme. Il avait de grande jambe, elle des petites, mais il ne l'avait peut-être pas encore compris.
    Néanmoins, il y avait quelque chose de bizarre. Il voulait l'expédier le plus vite possible ou quoi ?
    Elle était peut-être trop chiante... Trop curieuse pour le solitaire qu'il était. Elle était peut-être même trop encombrante pour un homme comme lui.
    Il faut dire, il avait passé dix longues années seul, il fallait le comprendre que l'arrivée de la blonde aurait pu déclencher chez le brun un ennui inévitable.
    La jeune Italienne avait beaucoup de mal à le suivre, mais ça allait, elle ne le laissait pas une très grande distance par rapport à elle.

    Elle cru remarquer le regard du brun lancer par dessus son épaule, et elle fronça un peu les sourcils en voyant l'expression de son visage. Mais, qu’avait-il ? Était-il triste ?! Maintenant en plus ?
    Mais la jeune Olympe n'en fit rien, elle ne voulait pas encore paraitre pour pire curieuse qu'elle ne l'était déjà.

    Ils arrivèrent près d'un groupe de personnes, qu'elle reconnu très rapidement où se trouvait son frère, et Eléonore, une voyageuse qui était avec eux depuis quelques heures, avant qu'elle ne parte en forêt.
    Elle fit un énorme sourire avant de se retourner vers Meadow.


    - C'est lui ! C'est Geoffrey, c'est mon frère ! Merci ! Sans vous, je ne sais si j'aurais retrouvée mon chemin.

    Elle se tourna vers lui tranquillement, avant de lui sourire et de continuer.

    - J'ai passée un bout de cet après-midi vraiment chouette à vos cotés ! Ma promenade aura été mouvementée au moins ! Si un jour nous repassons par là, je ne manquerais pas de venir vous voir dans cette forêt !

    Elle lui fit de nouveau un sourire, avant de lui tourner le dos, et de faire un ou deux pas. La question... Elle n'osait pas la poser. Et s’il refusait ? Et s’il ne se retournait pas ?
    Elle poussa un soupire. Si elle ne lui demandait pas, elle le regretterait, elle le savait. Mais, elle savait que ça ne se faisait pas... Oh pi flûte.

    Olympe se retourna doucement, et accourut un peu vers Meadow qui s'était déjà retourné et faisait quelques pas.
    Elle lui attrapa le bras, et avec un sursaut il se retourna vers elle, qui l'accueillit avec un léger sourire de nervosité.


    - Je souhaiterais vous demander... Es que vous voulez venir avec nous pendant notre voyage ? Je ne pense pas qu'il dira non...


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Dernière édition par Meadow le Dim 30 Juin - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Meadow
Maitres des Lieux
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche Personnage
Nom IG : Meadow
Lien de parenté : Fils de Samuel BlackFox et d'Éliséa Harrison (Mort)

MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   Dim 30 Juin - 16:44

Meadow a écrit:
Enfin, ils y étaient, près de personnes qu’elle avait voulu rejoindre. Elle était contente de les voir, même de loin ça se voyait. Elle devait vivre une vie heureuse avec eux …
Elle le remercia, mais bon il avait juste tenu sa promesse, pas la peine de le remercier pour ça ! Bah la journée lui avait été agréable c’est déjà ça. Bon et bien, il était tant de disparaitre. Et avec un effort presque surhumain, il tourna les yeux, la tête et tout le corps. Il reprit son propre chemin, c’était mieux ainsi.
Plus c’est court et plus c’est facile à supporter, hein ..?

Il fit un sursaut et se retourna. Qu’es ce que..? Elle lui avait attrapé le bras. Pourquoi ? N’était ce pas suffisant comme au revoir ?
Il crut d’abord ne pas comprendre la phrase qu’elle venait de prononcer.
Quoi ? Sérieux ? Enfin comment…
Mais non, il devait dire non. S’il la suivait, il en souffrirai, il en était sûr. Alors non, la réponse serait non. Il prit son courage à deux mains.

Un tout petit mot pourrait lui sauver la mise, juste un petit « non ». Il ouvrit d’abord la bouche… mais aucun son ne sortit. Il n’arriver pas à parler. Il était comme paralyser.
Il referma la bouche, tout en la fixant. Il ne pouvait pas partir d’ici ! C’était SON chez lui ‼

Son corps agissait sans lui demander la permission, il se tourna vers elle, lentement mais genre très lentement ! Il réessaya de lui dire qu’il ne pouvait pas partir de chez lui.
Et enfin un son sortit. Un son étrange, qu’il lui fessait peur et l’exciter à la fois. Un son que tout son être désirer mais que la petite voix dans la tête rejeter. Trop tard, c’était dit.

-Oui... !  

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arp' [RP] Quand le Loup rencontre la Colombe
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine d'Opale Escayrac / Estaing / BlackFox :: RP Oly'Dow-
Sauter vers: